Comment annoncer un divorce à un ado ?

Il n’est pas facile d’annoncer à ses enfants la nouvelle de divorce avec son conjoint.

Des larmes, de l’incompréhension, de la colère,… l’enfant peut éprouver plusieurs sentiments assez désobligeants.

Afin d’atténuer ce choc, nous vous proposons quelques conseils simples à mettre en pratique pour le bien de votre gamin.

Comment annoncer un divorce à un ado

Rassurez votre enfant

L’enfant est une personne clé au sein de la famille.

À ce titre, il détient un pouvoir sur votre relation.

Pour lui, si votre union débouche sur le divorce, cela est dû au fait qu’il n’a pu maintenir fermement le lien existant entre vous deux.

Ce sentiment reste d’autant plus accentué entre 4 et 6 ans où il traverse la période d’Œdipe.

En effet, les enfants ont tendance à envisager la séparation de leurs géniteurs afin de prendre la place de l’un dans le couple.

Le divorce peut donc apparaître comme la réalisation de son vœu secret.

Il vous revient à le rassurer et lui montrer qu’il n’en est pour rien.

Expliquez-lui que le lien entre lui et vous est un amour inaltérable, car l’amour entre un enfant et un parent résiste à tout et dure toute la vie.

Annoncez-lui la nouvelle au bon moment avec les bons mots

Si vous envisagez de divorcer, il est important d’éviter d’en parler à votre enfant d’avance.

Une telle anticipation n’aura aucun sens pour lui.

L’idéal serait de l’informer deux ou trois semaines avant l’acte même de divorce.

Toutefois, il serait inacceptable de cracher le morceau d’un coup au milieu d’une dispute ou dans une période de crise.

Nous vous recommandons de choisir un moment calme qui lui permettra de poser toutes sortes de questions et qui vous donnera la possibilité d’y répondre de manière apaisée.

Une telle conversation étant d’une importance capitale, laisser le temps à l’enfant pour digérer la surprise en douceur se révèle ainsi crucial.

Par ailleurs, vous devez dire la vérité sans pour autant lui narrer toute l’histoire.

En lieu et place par exemple de « Il n’est plus possible qu’on vive ensemble », il serait judicieux de lui dire simplement que « vous ne vous entendez plus ».

Annoncer la nouvelle ensemble

S’il s’avérait possible, les deux parents devraient annoncer la nouvelle à leur ado ensemble, mais il faudra qu’ils soient en mesure de maîtriser leur émotion.

Lors de cette discussion, l’intervenant n’est pas important : il peut s’agit du papa ou de maman.

Ne l’oubliez surtout pas, vous n’êtes pas là pour faire la morale à votre conjoint ou le tenir pour responsable de votre séparation.

En effet, annoncer le divorce à un adolescent consiste à lui faire comprendre que les parents ne s’aiment plus et seul le divorce reste la meilleure issue.

Permettre à l’enfant de s’exprimer

Tous les enfants ressentent la sensation de s’exprimer.

Il est donc crucial d’instaurer un environnement de discussion favorable au dialogue.

Cela lui permettra d’extérioriser sa colère.

Rassurez votre enfant que vous êtes disponible à discuter du sujet autant de fois qu’il le désire tout en répondant à toutes ses questions.

En revanche, l’enfant ne doit en aucun cas être un élément de chantage ou encore des confidents pour les parents.

Il demeure un innocent et vous devez faire le nécessaire pour lui conserver cet aspect.

Éviter de disputer devant l’enfant

Si les enfants sont à la fois observateurs, attentifs et restent à l’écoute, ils n’en expriment toujours pas.

Ils sont également très réceptifs et sensibles aux faits de leur entourage et au climat émotionnel au sein duquel ils vivent.

Alors, une fois que vous leur annoncez le divorce, évitez surtout de créer des occasions de dispute devant eux. Cet acte ne fera qu’empirer la douleur qu’ils ressentaient déjà.

En effet, instaurer un climat de conflit et désagréable sera sans doute perçu comme une attitude violente par les enfants.

Vous l’aurez compris, annoncer le divorce à un ado reste un exercice stratégique nécessitant une attitude bien réfléchie.

N’hésitez pas à suivre nos conseils pour mieux protéger votre petit amour.